Cinema Planet

Discussions sur le cinéma, critiques, débats, news, interviews, ...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Steven Spielberg

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kiv

avatar

Messages : 309
Date d'inscription : 17/07/2010
Age : 34

MessageSujet: Steven Spielberg   Lun 26 Juil - 3:55

Steven Spielberg



Biographie :


Sans doute une des personnalités les plus emblématiques et influente du Septième Art, Steven Spielberg se montre très précoce. Enfant, il réalise quelques petits films amateurs puis abandonne rapidement ses études pour tenter sa chance à Hollywood.

Assistant monteur sur la série Wagon train en 1957, il apprend son métier sur le tas dans les années 60 en réalisant des courts-métrages tels que Firelight ou Amblin (dont il gardera d'ailleurs l'appelation pour sa future maison de production), puis travaille pour le petit écran, dirigeant notamment des épisodes de The Name of the game, Night gallery et Columbo.

Son talent de mise en scène se révèle au grand jour en 1971 avec le téléfilm Duel,
oppressante course-poursuite entre un employé de commerce et un camion fou qui
remporte le Grand Prix du Festival d'Avoriaz. Le cinéaste réalise ensuite Sugarland
express (1974), road-movie effréné et sanglant porté par Goldie Hawn. Prix du scénario à Cannes, ce drame confirme les belles aptitudes de l'Américain, dont la carrière va prendre un fantastique virage dès l'année suivante.

Car il y aura un avant et un après 1975 pour Steven Spielberg. A cette époque, il terrifie le monde entier avec Jaws, une référence dans le cinéma d'épouvante qui le propulse star internationale de la mise en scène à seulement 29 ans. Ses films suivants remporteront le même succès, atteignant pour la plupart les cîmes du box-office international et s'inscrivant dans l'imaginaire de millions de spectateurs.

C'est d'ailleurs à lui, ainsi qu'à son ami George Lucas avec Star Wars, que l'on doit les premiers films de toute l'histoire du Box-Office américain, qui pulvérisent les 100 millions de dollars de recettes sur le seul territoire national. Une manne colossale pour les Majors, qui permet aux deux cinéastes de revendiquer par la suite une totale autonomie ou presque vis-à-vis des studios; un manque dont a particulièrement souffert George Lucas au début de sa carrière.

En 1977, Rencontres du 3e type initie son rapport étroit avec la science-fiction, rapport qui se poursuit en 1982 avec E.T., en 2001 avec A.I., d'après une idée de Stanley Kubrick, et en 2002 avec Minority report, une adaptation de l'oeuvre de Philip K. Dick interprétée par Tom Cruise. Les deux hommes se retrouveront d'ailleurs en 2005 sur le tournage du classique War of the Worlds. Le goût de Spielberg pour l'aventure lui permet par ailleurs de donner naissance à la légendaire saga des Indiana Jones :
Raiders of the Lost Ark (1981), Indiana Jones and the Temple of Doom (1984) et Indiana
Jones and the Last Crusade (1989) associent ainsi à jamais Harrison Ford au personnage du valeureux Indy. La suite de ses aventures, Indiana Jones and the kingdow of the Crystal Skull (2008), qui a les honneurs d'une présentation cannoise en avant-première mondiale, s'est pourtant faite attendre pendant 19 ans, notamment en raison de l'insatisfaction de George Lucas sur les multiples moutures du scénario. Relevant les paris les plus fous, Spielberg ira jusqu'à ressusciter, grâce à une combinaison novatrice de maquettes animées et d'images de synthèse, plusieurs espèces de dinosaures pour Jurassic Park (1993) et sa suite The Lost World : Jurassic Park (1997).

Le cinéma de Spielberg, qui revisite souvent les thèmes de l'enfance et de la famille, se porte également vers la comédie (burlesque avec 1941, plus légère avec Cath Me if you Can et plus romantique avec The Terminal), mais il sait aussi prendre ses distances vis-à-vis du pur divertissement pour aborder des sujets plus graves. L'Holocauste (The Schindler List, 1993), l'esclavage (Amistad, 1997), la Seconde Guerre mondiale (Saving Private Ryan, 1998) sont autant de thèmes délicats qui prouvent l'éclectisme et la sensibilité du cinéaste.

Réalisateur de légende ayant travaillé avec les plus grands acteurs, bénéficiant d'une cote de popularité jamais égalée, Steven Spielberg est également producteur à succès via sa société Amblin Entertainment (Poltergeist, Gremlins, Back to the Future, The Goonies, Who framed Roger Rabbit ?, Twister, Men in black). En 1994, il crée avec David Geffen et Jeffrey Katzenberg, les studios DreamWorks qui s'imposent rapidement comme l'un des poids lourds de la production cinématographique aux côtés des plus grandes Majors.
Filmographie : (réalisateur)

Interstellar (2012) (annoncé)
War Horse (2011) (pre-production)
The Adventures of Tintin: The Secret of the Unicorn (2011) (post-production)

A Timeless Call (2008)
Indiana Jones and the Kingdom of the Crystal Skull (2008)
Munich (2005)
War of the Worlds (2005)
The Terminal (2004)
Catch Me If You Can (2002)
Minority Report (2002)
Artificial Intelligence: AI (2001)
The Unfinished Journey (1999)
Saving Private Ryan (1998)
Amistad (1997)
The Lost World: Jurassic Park (1997)
Steven Spielberg's Director's Chair (1996) (VG)
Schindler's List (1993)
Jurassic Park (1993)
Hook (1991)
The Visionary (1990) (V) (segment "Par for the Course")
Always (1989)
Indiana Jones and the Last Crusade (1989)
Empire of the Sun (1987)
The Color Purple (1985)
"Amazing Stories" (2 episodes, 1985)
"Strokes of Genius" (1984) TV mini-series
Indiana Jones and the Temple of Doom (1984)
Twilight Zone: The Movie (1983) (segment 2)
E.T.: The Extra-Terrestrial (1982)
Raiders of the Lost Ark (1981)
1941 (1979)
Close Encounters of the Third Kind (1977)
Jaws (1975)
The Sugarland Express (1974)
Savage (1973) (TV)
Something Evil (1972) (TV)
Duel (1971) (TV)
"Owen Marshall: Counselor at Law" (1 episode, 1971)
"Columbo" (1 episode, 1971)
"The Psychiatrist" (2 episodes, 1971)
"The Name of the Game" (1 episode, 1971)
"Night Gallery" (2 episodes, 1969-1971)
Marcus Welby, M.D." (1 episode, 1970)
Amblin' (1968)
Slipstream (1967) (imcomplet)
Firelight (1964)
Escape to Nowhere (1961)
Fighter Squad (1961)
The Last Gun (1959)

fiche rédigé avec l'aide de www.allocine.fr




Mon idole à coup sur, j'ai découvers son travail avec le film Jurassic Park. Certain le déningre parce que aujourd'hui, il fait des films dit plus commercial. Moi je dit que les mauvaise langues ont tort pour deux raisons. 1= Ils disent surment ça par jalousie et 2= Aujourd'hui, il peut se permettre de faire ce qu'il veut puisqu'il a déjà révolutionné l'industrie du cinéma dans ses débuts.

Jaws est le premier Blockbuster de l'histoire, Duel est un le film le plus marquant dans lequel le méchant n'est pas un homme mais un camion. E.T. ce sympathique extra-terrestre et un des rares gentils. Indiana Jones, une des rares trilogies a être aussi bon les uns et les autres. J'en passe et des meilleurs.

Il sait captivé tout public, c'est films restent quand même varié. Il produit beaucoup, ce qui lui permet d'avoir la modeste somme d'a peu près 6 millions par semaine ... Mais il le mérite. Il sait aussi se prêter au jeu de comédien quelque fois, comme dans le film Austin Powers 3.

Fait à noter, il n'aime pas faire réaliser des suites. Mise à part les Indiana Jones et les deux premier Jurassic Park. Aussi, en 1997, il tourna 3 film dans la même année, soit : The Lost World Jurassic Park, Amistad et Saving Private Ryan.

Son premier commentaire suite au visonnement du film Jaws : ''Ça y est, ma carrière est fini !'' et il n'avait non plus tripper sur son film Hook.

Steven, mon rêve le plus cher est de devenir ton meilleur ami. Vivement notre rencontre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kiv09.over-blog.com
Karaba's man

avatar

Messages : 73
Date d'inscription : 20/07/2010
Age : 25

MessageSujet: Re: Steven Spielberg   Lun 26 Juil - 4:17

L'archétype même du genre de réalisateur que je n'aime pas. De la révolution cinématographique ? Je veux bien le croire, mais sur le plan commercial. On est loin des innovations techniques recherchés par les bons réalisateurs. Après, je reste un fan de la saga Jurassic Park & Jaws est un ponte du cinéma d'angoisse. Mais il n'empêche que pour moi, Spielberg est un outil commercial qui produit souvent de la m***e et qui est trop adulé pour ce qu'il est. (Par contre, je suis pas d'accord avec toi Kiv, très très peu de gens le dénigrent. Mais il y en a, la preuve par moi Very Happy)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiv

avatar

Messages : 309
Date d'inscription : 17/07/2010
Age : 34

MessageSujet: Re: Steven Spielberg   Lun 26 Juil - 4:21

je connais beaucoup de monde qui bosse dans le milieu du cinema, comme moi, et ne l'aime pas. Mais bon, chacun son avis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kiv09.over-blog.com
GluPi
Admin
avatar

Messages : 1167
Date d'inscription : 17/07/2010
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Steven Spielberg   Lun 26 Juil - 5:14

Ah, ça y est, il est présenté Very Happy C'est un de mes réalisateurs préférés, certainement. J'ai pas encore vu tous ses films mais ça ne saurait tarder. Personnellement, je ne pense pas que ce soit vraiment son but de faire des films commercials, pour gagner 6 millions par semaine. Cet homme a une réelle passion pour le cinéma, depuis son plus jeune âge. Par contre, on l'acclame souvent pour les scénarios de ses films alors qu'il n'écrit que très rarement.

Je suis entièrement d'accord avec toi Kiv ! Et je comprends ton rêve le plus cher, haha. J'adorerais pourvoir le rencontrer et discuter avec lui Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cinema-planet.forumactif.com
Snake Plissken

avatar

Messages : 220
Date d'inscription : 25/07/2010

MessageSujet: Re: Steven Spielberg   Lun 26 Juil - 5:26

Je crois qu'il faut séparer, comme chez Luc Besson, le Spielberg réalisateur, qui a livré de grands films qui ont marqué, du Spielberg producteur, qui prend peut-être moins de risques et reste plus dans le formaté commercial.

En tout cas, j'aime une bonne partie de ce qu'il a fait Very Happy
Indiana Jones et Hook, ça restera culte ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Steven Spielberg   

Revenir en haut Aller en bas
 
Steven Spielberg
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Steven Spielberg
» Terra Nova par Steven Spielberg
» Falling Skies - Steven Spielberg
» [Série] Terra Nova - Steven Spielberg
» Parlon un peu de... Steven Spielberg

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cinema Planet :: Le Cinéma :: Derrière la caméra-
Sauter vers: