Cinema Planet

Discussions sur le cinéma, critiques, débats, news, interviews, ...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les Chats Persans [Kasi az gorbehaye irani khabar nadareh]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pedro Kantor

avatar

Messages : 584
Date d'inscription : 17/07/2010
Age : 26

MessageSujet: Les Chats Persans [Kasi az gorbehaye irani khabar nadareh]   Jeu 3 Fév - 9:40







Ce n'est malheureusement pas un mystère, le pouvoir en place dans l'ancienne Perse contrôle sévèrement tous les moyens d'expression culturelle, cinéma et musique en tête. On ne compte plus les cinéastes exilés en Europe ou aux Etats-Unis, les musiciens emprisonnés à la sortie de leurs concerts.

La gageure de Bahman Ghobadi ressemble alors à une double peine : filmer, dans un laps de temps ultra-court de trois semaines, les tribulations de deux musiciens d'indie-rock interdits, Ashkan et Negar, dans leurs tribulations pour former un groupe et quitter l'Iran, le concert devant servir à financer leur départ.

Sur le fond, on ne peut pas reprocher grande chose à ces Chats Persans. Le film dépeint sans ambages une société sévèrement muselée, où les femmes doivent rentrer dans le rang, et les hommes se soumettre. Les jeunes gens dont on suit les pérégrinations ne sont effectivement pas de dangereux révolutionnaires, mais simplement des musiciens avides de jouer. Dont les textes sont doucement contestataires. C'est déjà trop.
De plus, la misère gangrenant la ville de Téhéran, et le pays en général, n'est pas laissée de côté. Elle est là, tapie derrière l'apparence d'une ville en pleine expansion, où ruissellent les pétrodollars, révélateur d'un régime en échec, qui n'a réussi ni à s'éviter les vicissitudes passées des Shahs, ni à en améliorer le bilan économique. Ce sont ces mendiants, ce sont ces familles jetées dans les ordures, ce sont ces bidonvilles adossés aux déchetteries.
Et la musique est de qualité, et, mérite appréciable, elle est brasse large dans son panorama des productions, du métal au rap, en passant par l'indie-rock, le reggae, un chant plus traditionnel, régional ...

Par contre, sur la forme ...

On peut penser que le tournage clandestin, dans l'urgence, n'est pas étranger aux lourdeurs factuelles. Mais le film est en fait une longue succession de clips, montés à la machette, sous cocaïne. C'est vraiment dommage, car les personnages sont intéressants en diable, relativement variés, on aurait envie d'en apprendre plus sur chacun. De plus les acteurs (amateurs !), sont exceptionnels de la première à la dernière seconde. Mention à Hamed Behdad, qui doit pourtant se coltiner un personnage (Nader), qui ressemble à une version persanne (et un peu plus grande que l'originale ...) de Léo Getz. Il ne devient vraiment supportable que vers la fin de la pellicule, et plus particulièrement à l'occasion d'un tour de chant splendide.
On peine donc à se sentir captivé par ce film, qui nous entraîne toujours sur un faux rythme.

Il serait dommage de le vouer aux gémonies pourtant. Parce que, encore une fois, la bande son est remarquable. Et puis, parce que le farsi est une langue sublime. Et, malgré le ton sérieux et douloureux de son message, cri un peu désespéré d'une jeunesse embastillée, il s'autorise un humour rafraîchissant, un second degré bienvenu.

Un film peut-être pas à voir, mais à écouter sûrement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.senscritique.com/pedro_kantor/
GluPi
Admin
avatar

Messages : 1167
Date d'inscription : 17/07/2010
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Les Chats Persans [Kasi az gorbehaye irani khabar nadareh]   Jeu 3 Fév - 10:15

Critique intéressante Smile

Personnellement, j'avais adoré le film quand je l'avais vu il y a de ça un an. Je devrais le revoir pour me refaire un avis.

Citation :
Mais le film est en fait une longue succession de clips, montés à la machette, sous cocaïne.

Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cinema-planet.forumactif.com
Clo²

avatar

Messages : 395
Date d'inscription : 22/08/2010

MessageSujet: Re: Les Chats Persans [Kasi az gorbehaye irani khabar nadareh]   Ven 11 Fév - 0:03

J'ai adoré ce film ! Mais bon, je ne suis pas très objective car je suis très "cinéma iranien" en ce moment ! J'aime le côté filmé à l'arrache pour éviter la censure. J'aime le côté rebellion contre le pouvoir en place en Iran. J'adore la musique bien sûr...

Venant de posté deux trois lignes sur Fight Club, je rebondis sur le fait que pour moi, des films du type Les Chats Persans, me touchent beaucoup plus sur le plan de la critique d'une certaine société, que des films occidentaux (américains de surcroît) qui enfonce des portes ouvertes en pissant sur la consommation à outrance.

Pour les curieux, voir les films de Jafar Panahi (qui vient d'être interdit de tourner des films pendant les 25 prochaines années par le gouvernement iraniens), notamment Le Cercle et Hors jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pedro Kantor

avatar

Messages : 584
Date d'inscription : 17/07/2010
Age : 26

MessageSujet: Re: Les Chats Persans [Kasi az gorbehaye irani khabar nadareh]   Ven 11 Fév - 0:30

Ah oui, c'est nettement plus abouti que la plupart des productions occidentales, sur le point de vue de la critique sociale (je pense à The Inside Job, parmi les plus récents). Mais il y a quand même quelques scories formelles (dues aux circonstances, donc grandement excusables). Et puis surtout, on a l'habitude de voir des rebelles alors qu'ici ce sont juste des jeunes qui veulent faire ce qu'ils veulent, bien innocemment.

Je note tes conseils !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.senscritique.com/pedro_kantor/
Clo²

avatar

Messages : 395
Date d'inscription : 22/08/2010

MessageSujet: Re: Les Chats Persans [Kasi az gorbehaye irani khabar nadareh]   Ven 11 Fév - 2:08

C'est sûr que ce genre de film est beaucoup plus "excusables" sur plein de plans de par ce qu'ils dépeignent. Personnellement, j'aime beaucoup voir des films originaires de pays où c'est un peu la merde au niveau politique, social, droit des femmes etc. Parce que même si le film en tant qu'oeuvre artistique n'est peut-être pas des plus abouti, la toile de fond m'apprendra toujours quelque chose et fera la force du film.

Après, ça ne veut pas dire que je ne vois jamais aucun message intéressant dans des films occidentaux, mais certaines critiques sont peut-être trop évidentes car font partie de notre quotidien ! Le dépaysement géopolitique dans les films étrangers est alors un sacré plus.

D'ailleurs, Hors Jeu que je conseille est totalement de cette veine. Le film en lui-même est sympathique, marrant par moment etc. Mais c'est quand on connaît tout l'environnement du film (faux scénario donné au Ministère de la Culture, tournage limite en caméra cachée) on comprend tout l'intérêt et la force du film.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Chats Persans [Kasi az gorbehaye irani khabar nadareh]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Chats Persans [Kasi az gorbehaye irani khabar nadareh]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Alice et les chats persans
» Pastel
» Quotidien "EL KHABAR" d'aujourd'hui
» un amour de chat
» Les chats!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cinema Planet :: Films :: Comédies / Comédies dramatiques / Drames :: Drames-
Sauter vers: