Cinema Planet

Discussions sur le cinéma, critiques, débats, news, interviews, ...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Cannibal Holocaust.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pedro Kantor

avatar

Messages : 584
Date d'inscription : 17/07/2010
Age : 27

MessageSujet: Cannibal Holocaust.   Mer 18 Aoû - 3:55



Cannibal Holocaust.





Une expédition ethnographique se perd dans la jungle amazonienne. Une équipe de secours est envoyée à la rescousse, qui récupère des bobines de film. Le visionnage du film révèlera une atroce plongée dans l'enfer vert.



PAYS : Italie.
RÉALISATEUR : Ruggero Deodato.
SCÉNARIO : Gianfranco Clerici, Giorgio Stegani.
ACTEURS : Robert Kerman, Carl Gabriel Yorke, Francesca Ciardi.
DURÉE : quatre-vingt dix-huit minutes.
GENRE : horreur.
DATE DE SORTIE : 22 avril 1981 en France.
TITRE FRANÇAIS : Cannibal Holocaust.



http://www.youtube.com/watch?v=eT-JezbL2ek



S'il est un film qui a marqué les esprits au moment de sa sortie, c'est bien Cannibal Holocaust : censure dans de nombreux pays, procès du réalisateur, accusé d'avoir tourné un snuff movie (il dût prouver que les acteurs étaient toujours vivants !) ... et énorme succès public (pour un budget de 200.000 $, il en rapporte 1.000 fois plus).

Le succès public n'est pourtant pas forcément synonyme de qualité. Elle est pourtant au rendez-vous. Plongée glaçante dans l'horreur pure, le film se veut une réflexion sur la société de consommation, et le colonialisme. Mais ce sont les scènes horrifiques qui sont les plus marquantes : émasculation, empalement, viol, torture ... Rien ne nous est épargné, au cours d'un crescendo diabolique, magistralement servi par la somptueuse musique de Riz Ortolani, assurément une des meilleures bandes-originales de tous les temps. Le réalisateur s'attarde sur des gros plans, le style caméra à l'épaule enfonce le spectateur au fond de son fauteuil par sa précision. Un des films d'horreur "à l'ancienne" qui a le mieux vieilli, grâce à la réussite des effets spéciaux, remarquables, qui ne prettent pas souvent, voire jamais, à rire.

Un film qui n'usurpe donc pas sa réputation sulfureuse, même trente ans plus tard. Vrai choc, à réserver à un public averti, amateur de cinéma d'horreur bien saignant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.senscritique.com/pedro_kantor/
Sid

avatar

Messages : 82
Date d'inscription : 15/08/2010
Age : 29

MessageSujet: Re: Cannibal Holocaust.   Mer 18 Aoû - 4:02

Ce film est tout bonnement une tuerie !
Comme tu le souligne, il a merveilleusement bien vieilli, si bien que même aujourd'hui, en voyant se film nous sommes encore en totale immersion dans l'horreur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://musiqueforum.forumactif.org/
HeroinSlow

avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 31/07/2010
Age : 24
Localisation : La Rochelle

MessageSujet: Re: Cannibal Holocaust.   Lun 30 Aoû - 5:00

D'ailleurs, quand on sait que les meurtres d'animaux dans ce film sont non truqués, c'est-à-dire bel et bien véridiques, et qu'on voit la scène de la tortue géante... ça peut en choquer plus d'un. Cette scène est assez insoutenable, en plus.
Quoiqu'il en soit, malgré tout, c'est vraiment un excellent film qui, en effet, nous plonge dans une horreur indéniablement cruelle et malsaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clo²

avatar

Messages : 395
Date d'inscription : 22/08/2010

MessageSujet: Re: Cannibal Holocaust.   Lun 30 Aoû - 19:58

Vraiment LE film que je ne verrai jamais....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ze Ring

avatar

Messages : 160
Date d'inscription : 15/12/2010

MessageSujet: Re: Cannibal Holocaust.   Mar 15 Fév - 12:24

Je viens de le voir et en effet, Clo, NE LE VOIS JAMAIS x)
Ouh putain... Ma résistance à la violence cinématographique en a pris un coup la Shocked
OMG la scène de la tortue...
Mais bon, ce serait con de ne voir que ça. Ce film est aussi terriblement subversif, et ça je dois dire que je ne m'y attendais pas Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clo²

avatar

Messages : 395
Date d'inscription : 22/08/2010

MessageSujet: Re: Cannibal Holocaust.   Mar 15 Fév - 20:39

Beurk beurk beurk ! Aller faisons un hug géant et regardons ensemble Amélie Poulain si vous le voulez bien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Merricat Blackwood

avatar

Messages : 167
Date d'inscription : 15/01/2011
Age : 40

MessageSujet: Re: Cannibal Holocaust.   Mer 16 Fév - 1:45

Moi, j'ai justement un problème avec le meurtre d'animaux. D'un côté, je me dis toujours qu'il y a pire, je n'ai qu'à penser à la façon dont les animaux sont tués dans les abattoirs. Je sais que Deodato est maintenant mal à l'aise face à tout ça, qu'il regrette ces meurtres gratuits (parce que voilà le problème : ils sont tout à fait gratuits) et je dois dire que ça m'amuse beaucoup. Ce n'est pas tant, de mon point de vue, la mort de l'animal qui me choque que la violence avec laquelle elle est donnée. Ca ne m'amuse pas de voir un animal torturé, crevant de peur devant mon écran.
Je reprendrais à mon compte ce que disait Tarentino, même s'il adore le film : les animaux, ils n'en ont rien à foutre du cinéma.
Maintenant, on enlevant tous ces meurtres réels, le film a quelque chose à dire. Quelque chose que nous savons tous et qu'il est bon parfois de rappeller : le vrai sauvage n'est pas celui que l'on croit (l'un vit avec la Nature tout en continuant ses rites parfois atroces, mais appartenant à de vieilles croyances, l'autre est en mal de sensationnalisme et se révèle cupide, raciste, idiot, cruel, etc.). Nous avons beau faire partie d'une civilisation avancée, on est aussi horrible que ce que l'on reproche à ces hommes. La scène où les "héros" refusent d'aider celle qui souffre est très représentative.
C'est l'effet de miroir qui devient passionnant, puisque Deodato et sa bande tombent finalement dans le piège de ce qu'ils dénoncent. On est vraiment prisonniers de cette mise en abîme, de ce voyeurisme - ce que critique Deodato - puisque nous sommes nous-mêmes les reporters en regardant le film.
La vraie force du film, c'est cette critique de la societé, l'Amazonie comme lieu de l'action n'est pas un hasard quand on sait à quel point cette terre est pillée, et il montre bien l'incompréhension du peuple blanc devant une culture qu'il ne comprend pas, un peu comme les Espagnols arrivant chez les Incas ou les Mayas. Autre mise en abîme plutôt fascinante, ce rappel de l'Histoire. Cannibal Holocaust ne serait qu'un simple film d'exploitation sans ce discours et ses idées derrière, comme Salo ne serait pas ce qu'il est sans cette critique acerbe du fascsisme. Pas étonnant qu'on les compare aussi souvent : il y a la même vision noire de l'humanité. Et l'homme est noir, violent, capable des pires exactions dès lors qu'on lui en donne la possibilité, même quand il fait partie d'une civilisation bien policée, bien éduquée.
Le seul défaut (en plus de ceux que j'ai déjà cités), c'est que le film n'est pas aussi viscéral qu'il aurait dû être, la faute aux "coupures new-yorkaises".


Dernière édition par Merricat Blackwood le Mer 16 Fév - 1:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clo²

avatar

Messages : 395
Date d'inscription : 22/08/2010

MessageSujet: Re: Cannibal Holocaust.   Mer 16 Fév - 1:48

Waou, ça donnerait presque envie dis donc ! Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Merricat Blackwood

avatar

Messages : 167
Date d'inscription : 15/01/2011
Age : 40

MessageSujet: Re: Cannibal Holocaust.   Mer 16 Fév - 2:57

Vu comme ça, presque, effectivement ! Laughing
Je comprends parfaitement ceux qui refusent de le voir. Et je comprends également qu'on puisse aller dans le sens inverse et trouver le film tout à fait vain.
Comme l'écrivait Ze Ring, "ce serait con de ne voir que ça", les meurtres (réels ou non) et les scènes gores souvent à la limite du soutenable (et mine de rien, ils sont nombreux à ne voir que ça, d'où mon dégoût pour les discours entendus dans le passé tels que "mais tu comprends pas-c'est trop gore-c'est trop génial-et t'as vu comme la gonzesse se fait empaler")... mais ce n'est pas pour autant que je le conseillerai à tous. Smile


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ze Ring

avatar

Messages : 160
Date d'inscription : 15/12/2010

MessageSujet: Re: Cannibal Holocaust.   Mer 16 Fév - 21:01

Moi c'est plutot les discours du genre "oulala c'est gore mais y a rien d'autre c'est pourri" qui me gonflent un peu, et je sens que de la même manière que pour Irréversible (c'est quand même dingue je peux pas poster un truc sans parler de ce film) je vais partir en croisade sur le net pour défendre ce Cannibal Holocaust qui n'est pas vraiment ce qu'on croit au premier abord, mais bon, les gens n'aiment pas quand on les sort de leur zone de confort et c'est une des fonctions principales de ce Cannibal Holocaust.
Personnellement, les coupures new-yorkaises m'ont aussi fait un peu chier, non seulement comme tu le disais le film n'est alors pas aussi viscéral qu'il devrait l'être mais surtout il y a une baisse de rythme à chaque coupure, pas nécessairement utile en plus.
Pour ce qui est du meurtre d'animaux, je suis d'accord. Un film c'est important, mais moins que la vie d'un animal, et en plus, merde, elle est à gerber la scène de la tortue.
C'est juste cradingue finalement, mais la manière dont c'est filmé, l'ambiance sonore... Ca rend ça horrible de bout en bout. C'est pas le film le plus gore que j'ai vu, mais la ou Braindead, par exemple, qui est ultra-gore, est aussi ultra-fun, Cannibal Holocaust lui ne l'est pas du tout, au contraire... C'est plutot une baffe tellement violente que l'envie de revoir le film après coup est rarement présente.
Enfin, j'ai adoré, un grand film!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Merricat Blackwood

avatar

Messages : 167
Date d'inscription : 15/01/2011
Age : 40

MessageSujet: Re: Cannibal Holocaust.   Jeu 17 Fév - 1:06

Complètement. Braindead c'est crade mais on se marre du début à la fin (sauf pour la scène de la crème anglaise hein). C'est vraiment le gore outrancier, cartoonesque, c'est du gore presque sain, je dirais, un chaos joyeux, dans le sang et la tripaille. Il y a même quelque chose de jouissif à la fin. C'est tout le contraire de Cannibal Holocaust, qui n'est pas là pour nous mettre à l'aise, pour nous faire rire ou pour nous rassurer.
J'ai déjà entendu ce genre de discours, "c'est gore mais il n'y a rien derrière". Ils auraient voulu qu'on leur donne un cours de sociologie en même temps pour leur dire le fond du film ? Je peux comprendre que certains n'y aient rien vu au début, parce que pour ce genre de films, il est très difficile de créer une distance entre ces images et nous. Du coup, on reçoit tout en pleine face. Et je peux également comprendre qu'ils n'aient aucune envie de le revoir et d'essayer de "s'ouvrir". Je comprends aussi ceux qui ressentent de la colère. Mais la plupart sont des gens qui voient Salo comme le petit manuel du parfait sadique et des mille horreurs que l'on peut infliger à un homme. L'horreur peut être belle, et l'horreur et la beauté ne sont pas si éloignées. Ici, ce n'est pas de la beauté, plutôt de la rage froide. Il y a une grosse critique des médias, Deodato provoque, raccole parfois, mais il dénonce aussi, je trouve dingue qu'en regardant le film (je parle bien sûr du spectateur habitué aux films d'horreur), on ne s'arrête et apprécie que les passages sanglants. D'ailleurs, les scènes les plus parlantes à mon sens ne sont pas les scènes gores, mais les actions des reporters face aux indigènes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cannibal Holocaust.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cannibal Holocaust.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cannibal Holocaust 2 et/ou remake ?
» Est-ce que Cannibal Holocaust est trop gore pour moi?
» cannibal holocaust...
» cannibal holocaust
» Cannibal Ferox (1981, Umberto Lenzi)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cinema Planet :: Films :: Fantastique / Science-fiction / Horreur-
Sauter vers: